Offshore, fiscalité et impôt: taxes pour une entreprise offshore à Dubaï

En règle générale, une société Offshore à Dubai est exemptée de toute taxation. Cependant, il est essentiel de vérifier que l’activité de votre société ne la rende pas assujettie à une taxation locale, notamment :

  • Impôt sur les bénéfices des sociétés
  • Taxe sur la valeur ajoutée
  • Autres formes de taxation

Les entreprises offshore à Dubaï doivent se conformer aux obligations de déclaration et de conformité établies par les autorités fiscales. Il est recommandé de faire appel à des professionnels de la comptabilité et de la fiscalité comme le cabinet Merritt Middle East pour vous aider à respecter ces obligations et à vous assurer que votre entreprise offshore est en conformité avec les lois fiscales en vigueur à Dubaï.

Comprendre la fiscalité applicable aux entreprises offshore à Dubaï

Dubaï est une destination attrayante pour les entreprises offshore à la recherche d’un paradis fiscal. Mais qu’en est-il des taxes pour une entreprise offshore à Dubaï ? Dans cet article, nous explorerons les taxes auxquelles les entreprises offshore doivent se conformer dans cette région.

Dubaï est réputée pour son régime fiscal avantageux, offrant d’importants avantages aux entreprises internationales. L’une des principales raisons de considérer Dubaï est l’absence d’impôt sur les sociétés pour les entreprises offshore. Cela signifie que votre entreprise peut bénéficier d’une exonération totale de l’impôt sur le revenu, de l’impôt foncier et de l’impôt immobilier pendant une certaine période.

Cependant, il convient de noter que les entreprises offshore à Dubaï peuvent être soumises à d’autres types de taxes. Par exemple, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est applicable à toutes les entreprises opérant à Dubaï, y compris les entreprises offshore. Les entreprises offshore doivent donc s’inscrire à la TVA et se conformer aux obligations fiscales correspondantes.

Il est également important de comprendre que les réglementations et lois fiscales concernant les entreprises offshore peuvent changer, il est donc essentiel de se tenir au courant des mises à jour fiscales à Dubaï. Gardez cela à l’esprit lorsque vous planifiez vos activités commerciales offshore à Dubaï.

Les types de taxes et impôt aux émirats arabes unis

Bien que les entreprises offshore à Dubaï bénéficient d’une exonération de l’impôt sur les sociétés, elles peuvent toujours être soumises à d’autres types de taxes. Voici les principaux types de taxes auxquels les entreprises offshore doivent se conformer à Dubaï :

L’impôt sur les bénéfices des sociétés pour les entreprises offshore à Dubaï

Les Émirats Arabes Unis ont instauré une taxe sur les bénéfices des sociétés (Corporate Income Tax) qui s’applique à toutes les sociétés enregistrées dans le pays.

Une société Offshore est exclue d’ un impôt sur les sociétés car, par nature, elle n’a pas de présence permanente aux Émirats Arabes Unis.

Il convient de noter une exception : si une société Offshore détient des biens immobiliers à Dubaï et que ses revenus locatifs annuels dépassent AED 375 000, elle sera tenue de s’acquitter de la Corporate Income Tax. Des exemptions sont également prévues pour les petites et moyennes entreprises réalisant moins de AED 3 millions de chiffre d’affaires annuel.

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les entreprises offshore à Dubaï

Les Émirats Arabes Unis ont introduit un régime de TVA depuis le 1er janvier 2018.

Une société Offshore qui exporte des biens en dehors des Émirats bénéficie d’une exemption de TVA, ce qui signifie qu’elle n’est pas tenue de facturer la TVA à ses clients ni de récupérer la TVA payée à ses fournisseurs locaux. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de s’enregistrer à la TVA.

Pour les sociétés Offshore fournissant des services en dehors des Émirats, une exemption de TVA s’applique également. Cependant, il est obligatoire de s’enregistrer à la TVA pour bénéficier de cette exemption dès que le chiffre d’affaires annuel atteint AED 375 000.

Un cas particulier se présente lorsque la société Offshore détient des biens immobiliers à Dubaï et que les revenus locatifs annuels dépassent AED 375 000. Dans ce cas, l’inscription à la TVA est requise et la société doit facturer une TVA de 5% à ses clients, tout en pouvant récupérer la TVA sur les factures payées à ses fournisseurs locaux.

Y a-t-il d’autres impôt à Dubaï pour une offshore?

Il n’y a aucune autre taxe applicable à votre société Offshore à Dubai !

En conséquence :

  • Aucune taxe sur les plus-values ;
  • Aucune retenue à la source sur les dividendes distribués ;
  • Aucune charge sociale (cependant, veuillez noter que des charges sociales peuvent s’appliquer dans le pays de résidence des employés) ;
  • Aucune taxe sur les successions et les donations.

Les frais annuels et autres coûts pour les entreprises offshore à Dubaï

En plus des taxes, les entreprises offshore à Dubaï doivent également prendre en compte les frais annuels et autres coûts associés à leur présence dans la région. Ces frais peuvent varier en fonction de la zone libre dans laquelle l’entreprise est basée et des services et infrastructures disponibles.

Les frais annuels comprennent généralement les frais de licence, les frais de gestion, les frais de services professionnels et les frais de renouvellement. Il est important de prendre en compte ces coûts lors de la planification financière de votre entreprise offshore à Dubaï.

En outre, il convient de noter que les entreprises offshore peuvent également être tenues de déposer des états financiers annuels et de se conformer à d’autres obligations de reporting, conformément aux réglementations locales.

Est-il avantageux de créer une entreprise offshore à Dubai du point de vue fiscal ?

Il est important de prendre en compte tous les aspects fiscaux et financiers avant de décider de créer une entreprise offshore à Dubaï. Il est recommandé de consulter des experts en fiscalité et en droit des affaires pour évaluer les avantages et les inconvénients de cette décision et vous assurer de respecter toutes les obligations fiscales en vigueur.

En restant informé des mises à jour fiscales et en travaillant avec des professionnels compétents, vous pouvez maximiser les avantages fiscaux de votre entreprise offshore à Dubaï et prospérer dans cet environnement commercial dynamique. Le cabinet Merritt est spécialisé dans la création de société offshore aux Emirats depuis 1998, plus d’information support@merritt.group.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *